SOGED: vers un nouveau cadre juridique et tarifaire

Dans le cadre de l'étude d'achèvement de son cadre juridique, légal, réglementaire et tarifaire, la Société de Gestion et d’Exploitation de Diama (SOGED) a organisé un atelier de restitution du rapport provisoire les 19 et 20 novembre 2018 à l'Hôtel Pullman de Dakar. Outre l’équipe de la SOGED, l’atelier  a vu la participation de représentants du Haut-Commissariat, de la SOGEM et de la SOGEOH, ainsi que des membres du panel d’experts mis en place par la SOGED pour le suivi de l’étude.

Durant les deux jours de travaux, les participants ont d’abord eu à examiner les documents relatifs au cadre juridique portant sur la formalisation de la relation entre le  Haut-Commissariat et la SOGED en termes de gestion des ouvrages et des missions qui sont confiées à la SOGED. L’autre grand et non moins important volet de l’atelier a concerné le cadre tarifaire à travers lequel la société envisage de se doter d’outils adéquats pour une bonne couverture des différents secteurs d’utilisation de la ressource eau du fleuve et les tarifications à appliquer pour chaque usage.

La mise en place d’un cadre juridique permettra de donner plus de force aux prérogatives de la SOGED et, à travers le cadre tarifaire qui sera établi, la société pourra  générer davantage de revenus à même de lui permettre de remplir les missions qui lui sont assignées.

Des rapports ont été également présentés au cours de l’atelier notamment :

  • Le rapport d’étude  technique du barrage de Diama
  • Le programme d’entretien et de réhabilitation
  • Le programme d’investissement de la SOGED pour les années à venir.

Créée le 07 Janvier 1997, la Société de Gestion et d’Exploitation de Diama (SOGED) a pour missions :

  • l'exploitation, l'entretien et le renouvellement des ouvrages existants : le barrage de Diama, les endiguements du fleuve Sénégal, les ouvrages de prise d'eau incorporés dans les endiguements, les routes d'accès au barrage de Diama et les ouvrages et installations annexes ou accessoires ;
  • la conception, le financement, la construction et l'exploitation de nouveaux ouvrages, à l'exception de ceux consacrés à la production hydroélectrique.

Conduite par le  bureau d'études Tractebel Engineering S.A. (France), l’étude sur le cadre juridique, légal, réglementaire et tarifaire de la SOGED est menée conformément à la Résolution n°00680 du Conseil des Ministres de l’OMVS de décembre 2017 relative à la fixation du taux de redevance de prélèvement d’eau sur le fleuve Sénégal.

Siege de l'omvs

  • Immeuble OMVS, Rocade Fann Bel-air Cerf volant
    B.P 3152 Dakar-Fann (Sénégal)
  • (+221) 33 864 01 63
  • (+221) 33 859 81 82
  • omvssphc@omvs.org

Newsletter