Projets d’aménagements de Boureya et Balassa : L’OMVS expérimente des méthodes innovantes pour la recherche de financements

« L’un des grands défis auxquels notre organisation est aujourd’hui confrontée, c’est la mobilisation de financements pour aménager nos sites de barrages hydroélectriques ». C’est ainsi que le Haut-Commissaire de l’OMVS, M. Hamed Diane SEMEGA, a expliqué la situation en recevant ce 17 juin une délégation de la société VINCI.

Cette dernière, conduite par M. Eric COPPI, Directeur Secteur Afrique de VINCI Grands Projet, était venue signer avec l’OMVS un protocole d’accord de partenariat pour l’établissement d’un contrat cadre devant, à terme, porter sur la réalisation de l’un ou des deux futurs ouvrages de Boureya et Balassa.

Ce partenariat devrait permettre à l’OMVS d’expérimenter une approche innovante pour la mobilisation de financements, enjeu stratégique compte tenu du niveau d’endettement des Etats membres de l’Organisation. Il entre en droite ligne des efforts du Haut-Commissariat pour trouver des solutions basées sur les possibilités internes de l’Organisation.

La particularité de ce partenariat permet d’envisager un « contrat cadre » dans lequel l’accompagnement de VINCI évolue en phases successives faisant à chaque fois l’objet de validation et d’accord préalable sous forme de « contrats phasés ». Cet accompagnement inclut la proposition de solutions alternatives tout aussi compétitives que les prêts concessionnels traditionnels. Cette formule a aussi l’avantage d’avoir une bonne visibilité sur les engagements contractuels, selon M. Séméga.

Les deux parties ont procédé à la signature de l’accord-cadre de partenariat en en présence du Secrétaire général de l’OMVS, du PCA de SEMAF et de cadres du Haut-Commissariat.

Siege de l'omvs

  • Immeuble OMVS, Rocade Fann Bel-air Cerf volant
    B.P 3152 Dakar-Fann (Sénégal)
  • (+221) 33 864 01 63
  • (+221) 33 859 81 82
  • omvssphc@omvs.org

Newsletter