PGIRE: Atelier de Vulgarisation et de sensibilisation sur les mécanismes de gestion de plaintes (MGP) à Richard Toll

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PGIRE II) du fleuve Sénégal, un mécanisme de gestion des plaintes et des doléances (MGP) a été élaboré. Son objectif est de prévenir la survenance des conflits et leurs conséquences, le PGIRE a élaboré pour offrir un point d'accès. Ce mécanisme permet de formaliser la gestion des plaintes et des doléances des populations, des partenaires et des parties prenantes du projet.

A cet effet, le PGIRE a organisé un atelier local de vulgarisation et de sensibilisation sur les MGP du projet à Richard Toll, les 07 et 08 avril 2019. Les  objectifs de ces deux journées de travail  étaient d’informer les parties prenantes sur le MGP du PGIRE pour leur faire approprier le processus de développement du MGP et renforcer les capacités et faire participer toutes les parties prenantes dans la mise en œuvre du mécanisme de gestions de plaintes et conflits dans lesquels elles peuvent être impliquées.

Au total, plus de 35 participants des bénéficiaires des actions du PGIRE ont pris part aux travaux. Il s’agit des agriculteurs, des producteurs, des mareyeurs, des pêcheurs, des représentants de la société civile, des élus locaux, etc. impliqués dans la mise en œuvre du projet.

L’atelier, animé par Cheikh Hamallah Diagana, Expert en Sauvegarde environnementale et sociale du PGIRE et assisté par Latsouck DIOUF, Assistant Supérieur du PGIRE, a abordé les objectifs et avantages d’un MGP pour les communautés ; les différents types de plaintes ainsi que leur nature ; le processus de traitement des plaintes en utilisant la chaine de valeur ; le dispositif de gestion des plaintes ainsi que les différents canaux d’introduction des plaintes et doléances. Les travaux de groupe ont permis de simuler des études cas et d’instruire les différentes étapes de la chaine de valeur du processus : de l’introduction d’une plainte jusqu’à son traitement et clôture.

Des ateliers similaires seront organisés à Mamou (Guinée), Kaédi (Mauritanie) et Kayes (Mali) afin de sensibiliser le maximum de représentants des parties prenantes dans les zones d’intervention du PGIRE.

 

Siege de l'omvs

  • Immeuble OMVS, Rocade Fann Bel-air Cerf volant
    B.P 3152 Dakar-Fann (Sénégal)
  • (+221) 33 864 01 63
  • (+221) 33 859 81 82
  • omvssphc@omvs.org

Newsletter