La présence sur le terrain, un style de management

2018, c’est aussi une année de terrain pour le patron de l’OMVS.  Hamed Diane Séméga a choisi de se déplacer sur site pour s’informer de problèmes particuliers ou constater de visu l’état d’avancement des chantiers et projets en cours. C’est le cas en particulier pour la région de Kayes au Mali, où il s’est rendu à plusieurs reprises pour se rendre compte personnellement de l’état d’avancement des projets de l’Organisation dans la région, à commencer par les activités liées au recasement des populations impactées par la construction du barrage de Gouina. En compagnie du ministre malien de l’Energie et des dirigeants de SOGEM et de SEMAF, sociétés de patrimoine de l’OMVS en charge des ouvrages hydroélectriques, M. Séméga est allé également s’enquérir des progrès du chantier du barrage.

Autres lieux, autres préoccupations, même méthode. Le Haut-Commissaire a visité en juin les stations de pompage qui alimentent les aménagements hydroagricoles de la région de Matam au Sénégal : stations de Matam, Doolol Hodobéré, et Djoulol. Une occasion de constater les difficultés d’approvisionnement en eau à partir du fleuve Sénégal, qui compromettent parfois les cultures de saison sèche chaude qui se déroulent habituellement de février à juin.  Une visite qui a permis d’échanger avec les autorités administratives locales sur la situation de l’année hydrologique précédente, marquée par un déficit important, et les mesures de sauvegarde envisagées par l’OMVS.

Siege de l'omvs

  • Immeuble OMVS, Rocade Fann Bel-air Cerf volant
    B.P 3152 Dakar-Fann (Sénégal)
  • (+221) 33 864 01 63
  • (+221) 33 859 81 82
  • omvssphc@omvs.org

Newsletter