L’OMVS célèbre son 49eme anniversaire à KAYES

La Journée de l’OMVS s’installe dans les agendas nationaux. Après Dakar en 2018 et Conakry en 2019, la 3eme édition s’est tenue à Kayes le 11 mars 2021, avec le soutien des autorités maliennes.

Le thème retenu cette année, Kayes terre OMVS, a voulu souligner l’importance symbolique de la région de Kayes dans le bassin du fleuve Sénégal, Kayes creuset de cultures communes aux 4 Etats membres de l’OMVS, mais aussi Kayes berceau des grandes infrastructures de l’OMVS (ouvrages de Manantali, Félou et Gouina) sans compter les grands projets de développement local.  C’est ce que mettra en avant le Haut-Commissaire de l’OMVS lors de ses différentes interventions pour expliquer le choix de Kayes, en insistant sur la nécessité d’ancrer davantage l’OMVS dans son territoire naturel, et de valoriser désormais les villes du bassin pour cette commémoration.

Autre préoccupation en filigrane, la volonté d’une communication de proximité, qui reste certes centré sur les enjeux de gestion du fleuve, mais privilégie les enjeux locaux, les spécificités de l’intervention de l’OMVS dans la région. C’est pourquoi le mini-colloque du 11 mars, à la Chambre de commerce de Kayes, a choisi de faire porter les échanges avec les acteurs kayesiens réunis sur  le rappel des caractéristiques géographiques et socio-économiques de la région de Kayes; les projets hydroélectriques de l’OMVS dans la région; les enjeux et l’état d’avancement du Projet Navigation ; les investissements massifs de L’OMVS pour le Développement local dans le cadre des grands projets PGES-Gouina et réalisations du PGIRE.

Moments d’écoute aussi avec les témoignages de bénéficiaires et usagers, maires de communes riveraines ou représentants d’associations, venus attester des profits et bénéfices que les communautés ont tiré de l’intervention de l’OMVS et exprimer toute leur reconnaissance, mais aussi présenter  aux plus hautes autorités les insuffisances et les besoins nouveaux. Ainsi les populations réinstallées à Banganoura dans le cadre de la construction du barrage de Gouina appréhendent la mise en eau du barrage qui enclavera le village et empêchera toute communication avec les autres familles installées sur un autre site. Ils réclament donc une route de liaison.

Il faut dire qu’en amont et en aval du colloque du 11 mars, la célébration de la journée de l’OMVS a intégré de nombreuses autres activités, en particulier des visites de terrain dirigées par le Haut-Commissaire et le gouverneur de la région de Kayes. Elles ont permis de sensibiliser les riverains aux pollutions qui menacent le fleuve, à travers des activités d’investissement humain au cours desquelles les associations de femmes et de jeunes ont procédé au nettoyage des berges à Kayes. A l’appui de cette initiative l’OMVS a offert des équipements techniques pour l’entretien des berges et l’hygiène, en particulier une vingtaine de grands caissons poubelles.

Elles ont été aussi l’occasion de constater l’état d’avancement du chantier du complexe hydroélectrique de Gouina, réalisé à presque 80% ; des réalisations du projet PGIRE parmi lesquelles le bosquet villageois collectif de Maloum pour lutter contre la déforestation et l’érosion des sols ; le périmètre maraicher de Dramané où plus de 500 femmes cultivent diverses spéculations sur près de 5 ha ; les installations d’adduction d’eau potable à Ambidédi et Lontou (SOGEM)… Au total la délégation visitera 7 sites pendant les journées du 12 et 13 mars, offrant à l’occasion équipements sportifs aux jeunes, ou encore des équipements médicaux (centre de santé de Tacoutala)

Ces journées auront été enfin (et surtout) de grands moments de communion avec les populations de Kayes, marquées par des régates sur le fleuve organisées par les associations de pécheurs ; un match de foot opposant des lycées de Kayes et de Bafoulabé ; le concours « Connaissance de l’OMVS » organisé en partenariat avec la radio/TV Kayes info et l’Association des femmes du Système OMVS (AFSO), pendant lequel plus de 500 lycéens accompagnés par leur encadrement sont venus encourager leur équipe dans une liesse indescriptible.

Point d’orgue et trace durable de cet anniversaire de l’OMVS à Kayes : le baptême d’une Place OMVS sur les berges du fleuve Sénégal. Ainsi les feux s’éteignent à Kayes, et pointent déjà à l’horizon ceux qui accompagnent deux importantes annonces du Haut-Commissaire Hamed SEMEGA : La candidature de l’OMVS au prix Nobel de la Paix et le lancement du cinquantenaire de l’OMVS.