7eme AG du RAOB : « Tunis doit être un nouveau point de départ »

C’est le cri du cœur du Haut-Commissaire de l’OMVS Hamed Diane Séméga, qui prenait part aux travaux de la septième assemblée générale du RAOB. M. Séméga réagissait ainsi aux conclusions issues des travaux de groupes organisés sur 3 études thématiques : l’actualisation des statuts du réseau ; la feuille de route pour la mise en œuvre du plan d’action 2020-2024 ; les options financières envisageables pour le financement des activités du réseau, en particulier le fonctionnement d’un secrétariat autonome.

Les plus vives discussions ont porté sur la mobilisation de ressources pour le fonctionnement du réseau. Selon l’étude présentée, le fonctionnement d’un secrétariat autonome nécessiterait à minima 238 000 dollars par an, soit une cotisation de 5000 dollars par an et par membre du réseau, alors que pour l’instant la plupart des membres ne s’acquittent pas des 1000 dollars de cotisations et que les bailleurs ne financent plus des dépenses de fonctionnement.

Selon le patron de l’OMVS, le réseau doit s’inspirer de la devise « Aide toi le ciel t’aidera » : avant de compter sur les bailleurs, les membres doivent démontrer leur engagement, au minimum en s’acquittant de leurs cotisations. C’est une première façon de signifier que nous pensons que le RAOB est une organisation utile. « Si nous voulons l’appui des partenaires financiers, il faut de l’engagement, il faut de la prévisibilité. A partir de Tunis, le RAOB doit mieux se vendre » a-t-il recommandé.

A l’issue des travaux, l’AG a adopté les nouveaux statuts proposés, ainsi que la feuille de route. Au total 16 résolutions ont été adoptées, y compris celle décidant la reconduction des instances sortantes (présidence, vice-présidence, secrétariat). Mme Judith Enaw, Secrétaire exécutive de CICOS (Commission Internationale du bassin du Congo) a été ainsi reconduite à la tête du RAOB.

Le Comité d’organisation Dakar 2021 a saisi l’occasion de l’AG de Tunis pour tenir une session parallèle sur la Participation du Réseau Africain des organismes de bassin au prochain Forum mondial de l’eau. Les discussions ont été animées par le président du Comité, M. Abdoulaye Séne, et M. Fawzi Bedredine, président du comité de l’OMVS pour la préparation du Forum. Elles ont permis de recueillir les propositions des organismes de bassin sur un certain nombre d’aspects : comment le RAOB pourrait-il soutenir l’OMVS dans sa mission de partenaire stratégique de Dakar 2021 sur le thème Coopération ? Comment le RAOB pourrait être représenté sur chaque groupe de travail thématique ? quels projets le réseau pourrait-il proposer à labellisation ? quelles modalités concrètes de participation à l’évènement pour le réseau.

Une séance très utile qui a permis de préciser la mission de l’OMVS, la feuille de route arrêtée par en direction du Forum mondial (avec une consultation des différentes régions du monde sur cette thématique, en profitant de l’agenda mondial sur l’eau) et surtout quelles contributions sont attendues du Réseau. Les participants ont proposé que l’OMVS s’appuie plutôt sur une task force restreinte (issue du bureau de coordination du RAOB) et que le réseau désigne un représentant dans chaque groupe de travail thématique.  Au forum proprement dit le RAOB pourrait organiser un pavillon, à charge pour lui de définir le contenu. Un engagement que la Présidente du RAOB Judith ENAW a résumé ainsi : « We must be there » (nous devons y être !)

Rappelons que le Sénégal, qui accueille la prochaine édition du Forum mondial de l’Eau, a désigné l’OMVS comme partenaire stratégique pour la préparation du thème « coopération ».

Siege de l'omvs

  • Immeuble OMVS, Rocade Fann Bel-air Cerf volant
    B.P 3152 Dakar-Fann (Sénégal)
  • (+221) 33 864 01 63
  • (+221) 33 859 81 82
  • omvssphc@omvs.org

Newsletter