18eme conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement : Cap sur le renouveau de l’OMVS

La Conférence a renouvelé sa confiance au Haut-Commissaire Hamed Séméga et adopté la Déclaration de Bamako qui donne des orientations pour les axes stratégiques d’« une transformation qualitative » de l’Organisation.

Réunis à Bamako le 07 décembre, les Chefs d’Etat des pays membres de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal ont examiné et adopté le rapport d’activités du Président du Conseil des ministres, M. Cheik Taliby Sylla, ministre de l’Energie de la République de Guinée. Le Président Macky Sall, Président sortant de la Conférence des Chefs d’Etat, a reçu les éloges de ses pairs pour les avancées significatives accomplies par l’OMVS sous son mandat, et vivement félicité le Haut-Commissaire de l’OMVS, cheville ouvrière de ces résultats, ainsi que l’ensemble de ses collaborateurs. Le Président du Mali, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, a été particulièrement sensible au coup d’accélérateur donné à la réalisation de la navigation sur le fleuve Sénégal, grâce à la signature du contrat commercial avec la société indienne AFCONS.

La Conférence s’est particulièrement penchée sur un ensemble de dossiers stratégiques et prioritaires appelant des décisions urgentes. Les Chefs d’Etat ont ainsi examiné et adopté des résolutions relatives à la mobilisation de financement pour la réalisation des Projets d’Aménagement Hydroélectrique de Koukoutamba et de Gourbassi, et la réalisation du Projet Navigation sur le fleuve Sénégal. Les ministres des finances des quatre pays membres sont ainsi invités à prendre toutes les dispositions nécessaires. Le projet de réforme institutionnelle de l’OMVS, visant à insuffler davantage de rationalité et de cohérence dans le fonctionnement de l’Organisation, a également fait l’objet d’une résolution pour une mise en œuvre diligente.

Point d’orgue  de cette 18eme session ordinaire, les Chefs d’Etat ont adopté la Déclaration de Bamako, manifestant ainsi leur volonté « d’impulser une dynamique nouvelle à l’OMVS », une dynamique tenant compte des missions et responsabilités de l’organisation, mais aussi des nouveaux défis, et de la nécessité de s’adapter au contexte régional et international. 

Ce nouveau tableau de bord précise les priorités, parmi lesquelles la concrétisation du volet navigation, la réalisation du potentiel en énergie, la mise en œuvre de la réforme institutionnelle, l’adoption d’un système autonome de financement de l’Organisation, etc. Elle remet également au premier plan les enjeux liés au aux changements climatiques, comme la protection de la ressource en eau et du massif du Fouta Djalon (lire la déclaration sur www.omvs.org).

Au terme des travaux la Conférence a élu Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS, et nommé Monsieur Serigne Mbaye THIAM, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement de la République du Sénégal, Président du Conseil des Ministres de l’OMVS ; ils vont présider aux destinées de l’Organisation jusqu’à la prochaine session.

Siege de l'omvs

  • Immeuble OMVS, Rocade Fann Bel-air Cerf volant
    B.P 3152 Dakar-Fann (Sénégal)
  • (+221) 33 864 01 63
  • (+221) 33 859 81 82
  • omvssphc@omvs.org

Newsletter